Le 5 et le 7 août 2020

(JPG)
La tempête de William Turner

Un été chaud 35 dégrés à Paris sous les masques ; nous avons suivi les actions anti-bombes atomiques d’une association ICANW qui soulève à nouveau les dégâts des bombes lancés par Little Boy en 1945 dévastant Hiroshima et Nagasaki en poussières. rise.icanw.org/live.

Leur message :« Pour faire abandonner aux puissants pays leur armes atomiques, icanw a besoin de tout le monde de tous les niveaux ! Crions ensemble l’abolition de ces menaces qui détruisent la paix du monde » Pour ceux qui ne sentent pas concerné par ce sujet à cause de nos problèmes sanitaires immédiats, nous les invitons à regarder le témoignage de M. Yamagushi qui reste un élément de persuasion efficace. Il a vécu à l’âge de 30 ans ces deux bombardements. Les descendants de ces victimes souffrent encore de cet empoisonnement encré dans leur corps au Japon et en Corée. Et pouvons-nous oublié les nuages de Tchernobyl ?

Les catastrophes naturelles sont nombreuses et le changement du climat nous menace. Avons-nous besoin de ces menaces artificielles en plus de tous nos problèmes sanitaires ? Sans ces bombes ; « Human – made »menace ,nous assistons cet été plusieurs pays subissent . les désastres climatiques particulièrement graves.

Plus que 50 jours de déluges avec les bâtons de pluies qui frappent la terre détruisant les villes, les ponts, les arbres , les poteaux d’électricité et les inondations dans les rues et les Taiphoons successives de grande violence dépassant 100 km/h emportant les toits, les voitures, les champs de culture. Quelle est la cause de tout ce changement de climat ? La fabrication de des milliers d’ogives de bombes ne fait pas une des causes ? Les essais des ces armes ne provoquent pas les déplacements de plaques tectoniques ?

Au 28 juin dernier La France a opté l’écologie verte bien que la question du nucléaire n’a pas été abordée par la convention citoyenne.

Malgré nos questions existentielles enfonçant dans la détresse morale du aux crises sanitaires n’oublions pas de demander les nouvelles de voisins silencieux.

l’humour du jour : Un homme invite son cousin pour partager une tasse de thé : le cousin lui demande ; pour une bonne tasse de thé qu’elle est l’élément qui compte le plus la qualité de l’eau ou la qualité de feuille du thé ? L’hôte lui répond, « c’est la chaleur qui compte le plus ».