Hommage à Monseigneur Olivier de Béranger, décédé

C’est avec tristesse que nous avons appris la nouvelle. Le 23 mai 2017. Ce prélat catholique, prêtre du Prado et évêque du diocèse de Saint-Denis (1996-2009) a su gagner le coeur des coréens.

(PNG)

Après 17 ans de mission en Corée du Sud, notamment auprès des ouvriers dans la banlieue de Séoul, en réponse à un appel du Cardinal Kim, il est resté très attaché à la Corée et a tissé des liens forts avec les coréens de France. Les coréens l’appelaient Oh Young-Jin, nom qui lui avait été donné par un lépreux en Corée. Young pour éternité et Jin pour Vérité, car il était venu apporter la Vérité éternelle.

Les coréens le considéraient avec respect et étonnement comme l’un des leurs parce qu’il s’est fondu dans la mentalité coréenne, aimant prêcher, chanter, échanger en coréen, partager leurs repas et leurs soucis. En cela, il a été dans le sillage des missionnaires MEP martyrs de Corée. Il aurait tant souhaité voir la réconciliation des 2 Corées...

(PNG) (PNG)

"Vous n’êtes plus des étrangers mais des frères" (Eph 2,19) Deo gratias !

Le 29 mai à 14h30 à la Basilique Saint-Denis. La cérémonie des funérailles de Mgr Oh Young-Jin a été émouvante et impressionnante. La Basilique remplie de visages de toutes les couleurs : les frères du Prado, la paroisse de Versailles et la paroisse coréenne de Paris. Lorsqu’un groupe important de prêtres chantent ensemble sur l’autel "ceci est mon corps" avec une telle sonorité, grave et profonde, un message d’amour arrive droit au coeur, et même ceux qui n’ont jamais compris ce mystère se sont agenouillé.

Un témoignage d’une jeune africaine fut touchant : "vous êtes l’évêque des Sans Papiers". Pour une autre, c’est "l’évêque de Repentance de Drancy". Rarement nous avons vu une cérémonie si puissante de message. Sa tombe se situant dans la basilique, celles et ceux voulant venir s’y recueillir peuvent continuer à lui rendre hommage.

   Imprimer cet article.


Korean Air (GIF) (GIF) (GIF) (GIF) (GIF) (GIF) (GIF) (GIF) (GIF)